Présentation

Mission

La Chaire de recherche sur l'administration publique à l'ère numérique vise à contribuer à l’avancement des connaissances sur les effets des transformations numériques au sein des administrations publiques et les défis que ces transformations posent en termes de gestion des ressources humaines, d’organisation du travail, de fourniture de services publics, d’interaction avec les citoyens et de sécurité des données et de services.  

Comprendre et documenter le potentiel des technologies numériques pour améliorer la qualité des services publics, rationaliser le fonctionnement des organisations publiques et accroître leur performance.  

Contexte

Des innovations numériques telles que la géolocalisation, les données massives, les nuages (cloud), l’internet des objets, les machines apprenantes, la robotique, la conception et l’impression 3D transforment les secteurs économiques et sociaux en profondeur. Ces technologies affectent aussi les administrations publiques et sont présentées comme une source d’innovation et d’opportunités qui n’est pas exempte de défis et de questionnements. Les technologies numériques redéfinissent les modalités de production et de fourniture de services et transforment les interactions entre les administrations publiques et leurs usagers avec, entre autres, le déploiement de plateformes et la dématérialisation d’opérations par des procédures de transmission et de traitement d’information par voies électroniques (ex. facturation ou déclaration d’impôts dématérialisées). Les tâches des employés de la fonction publique sont amenées à évoluer rapidement dans ce nouvel environnement où priment les qualités professionnelles centrées sur l’adaptabilité, la souplesse et l’agilité. Face à ce virage numérique, il essentiel que les administrations publiques maîtrisent, et anticipent les évolutions technologiques de même que l’impact de celles-ci sur la gouvernance et la société. Le gouvernement du Québec s’est doté d’une stratégie numérique qui « vise non seulement à offrir des services publics plus intuitifs et faciles d’utilisation pour la population, mais également à améliorer l’efficience de l’État » (Gouvernement du Québec, 2019)

Objectifs

La Chaire poursuit les objectifs suivants :

  • Entreprendre des études de terrain pour comprendre et analyser les répercussions des transformations numériques au sein des organisations publiques.
  • Surveiller les avancées de la recherche scientifique et les études de cas à l'international pour être à l’affût des nouvelles connaissances touchant les impacts des technologies numériques dans le milieu du travail.
  • Mettre de l'avant des pratiques innovantes en matière de transformation numérique dans les organisations publiques.
  • Favoriser l’échange et le transfert de connaissances avec les milieux pratiques et les partenaires par l’organisation d’activités de vulgarisation scientifique, de conférences, d’ateliers, mais aussi par la diffusion continue d’abrégés de recherches sur les études les plus récentes dans le domaine.
  • Renforcer les liens entre la recherche et les milieux de pratique et générer des connaissances de pointe pouvant orienter les politiques publiques et aider les organisations publiques à mettre en place des stratégies innovantes et adaptées pour l’implantation des technologies numériques.

Retombées anticipées

Le programme de la Chaire s’articule autour de trois champs d’expertise :

Recherche

  • Produire des connaissances de pointe sur les effets des technologies numériques et les défis qu’ils posent sur l’administration publique. La Chaire documentera ces changements et en appréciera les répercussions sur la transformation de l’emploi et les rapports entre l’État et les citoyens.
  • Permettre le développement des synergies entre les chercheurs et chercheuses qui travaillent sur des thématiques établies dans sa programmation scientifique.

Formation

  • Accueillir des étudiants et des étudiantes afin de leur offrir un environnement de travail stimulant leur permettant d'enrichir leurs connaissances et leurs compétences en matière de recherche. Les étudiants et étudiantes qui participeront aux activités de la Chaire seront outillés d’un savoir-faire pratique qui pourra être mis au service d’organisations publiques.

Transfert de connaissances

  • Permettre aux partenaires d’obtenir une information approfondie sur l’implantation des technologies numériques dans l’administration publique. La Chaire misera sur des études de cas en adéquation avec les attentes et les besoins actuels des organisations publiques québécoises, dans une perspective de recherche appliquée. Ses travaux permettront plus spécifiquement de développer des outils de diagnostic adaptés et d’assurer le transfert de connaissances par diverses activités de vulgarisation scientifique.